Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Retour
Charles JANODET
16 septembre 2022
1349ème section des Médaillés Militaires<br />
de LOUHANS

1349ème section des Médaillés Militaires
de LOUHANS

La section s'est s’est associée à l’hommage national rendu
aux soldats disparus en Algérie.

Charles JANODET Président de la 1349ème section des Médaillés Militaires de LOUHANS et Président de l’U.N.P.R.G. arrondissement de LOUHANS, accompagné de son épouse vice-présidente des Dames d’Entraide et de Daniel JACQUET 2ème Vice-président de la 1349ème section, porteur du drapeau de l’U.N.P.R.G. de LOUHANS accompagné de son épouse Dame d’Entraide, se sont rendus à PORT-VENDRES (66), les 29 et 30 août 2022 pour participer à l’Hommage national envers les soldats disparus en Algérie.

Ce déplacement en région occitane s’est inscrit dans le cadre du devoir de mémoire et il a permis de citer un gendarme natif d’un village bressan, disparu en 1962, dont la carrière mérite qu’elle soit évoquée.

Michel CHARBON est né le 21 juin 1934 à l’ABERGEMENT de CUISERY 71290. Scolarisé dans son village natal, il aide ses parents à la ferme familiale.

Le 15 juin 1955 il est appelé sous les drapeaux au 27ème Régiment d’Infanterie à DIJON où il effectue ses classes.

En septembre 1955 il est envoyé au MAROC à TAOUNATE situé au nord du Maroc à 80 km de Fès. Il sert au sein du 64ème Régiment d’artillerie jusqu’au 31 août 1957.

Après une permission libérable, il intègre le 12 novembre 1957 le Centre d’instruction gendarmerie implanté au Fort de CHARENTON (Val de Marne) et devient gendarme à 23 ans.

Le 11 mai 1958, il est muté à l’Escadron de gendarmerie mobile à SATORY (Yvelines) pour 6 mois, puis il rejoint l’E.G.M. de SARREGUEMINES (Moselle).

Le 1er juin 1959, il est désigné pour servir en Algérie à la Légion de gendarmerie mobile à ORAN jusqu’au 30 juin 1960.

Du 01 juillet 1960 au 31 janvier 1962, il effectue la fonction de Chef de détachement héliporté dans les commandos de chasse à la 10ème Légion de gendarmerie mobile, zone ouest Algérois, secteur d’ORLEANSVILLE.

storage?id=2663727&type=picture&secret=8QxdFmt7YSwQ0RSoB1X2eC3BGuIY7jeFwF3bPut6&timestamp=1663333258

Le 01 février 1962, il est muté en gendarmerie départementale et il rejoint la Brigade de gendarmerie de CASSAIGNE, située à 50 Km, à l’ouest d’ORLEANSVILLE.

Du 19 avril au 18 mai 1962, il bénéficie d’une permission qu’il passe auprès de sa chère famille à l’ABERGEMENT de CUISERY.

A l’issue de cette période de retrouvailles familiales, il repart en Algérie pour rejoindre sa Brigade d’affectation.

Le 03 juin 1962, lors d’une mission entre CASSAIGNE et ORLEANSVILLE, Michel CHARBON disparaît dans des circonstances qui resteront inconnues à tout jamais, il allait avoir ses 28 ans.

Sa disparition est intervenue après les accords de cessez-le-feu d’EVIAN du 19 mars 1962 qui accordaient l’Indépendance à l’Algérie le 05 juillet 1962.

Ce militaire de la Gendarmerie Nationale a eu un comportement exemplaire au cours de ses 7 années de services actifs. Son abnégation et son engagement sur le terrain, lui ont valu l’obtention de la Croix de la Valeur Militaire avec 3 citations décernées le 10/05/1960 à l’Ordre du Régiment, le 15/02/1962 et le 25/03/1962 à l’Ordre de la Brigade ainsi que l’attribution de la Médaille de la Gendarmerie.

Il a été officiellement déclaré MORT POUR LA FRANCE, son nom est gravé sur le monument aux morts de sa commune de naissance de l’ABERGEMENT de CUISERY et il est cité à chaque cérémonie mémorielle célébrée dans son village.

Depuis la disparition de Michel CHARBON, seul soldat disparu en Algérie, originaire du département de Saône et Loire, d’abord ses parents, sa sœur Claudette et son frère Gérard demeurant tous les deux à l’ABERGEMENT de CUISERY, ont eu leurs vies brisées pour toujours et ils ont dû supporter un pesant chagrin.

Ces deux journées de solennités n’auraient pas pu se dérouler sans la remarquable préparation en amont et à la persévérance de plusieurs bénévoles dont il faut saluer leur dévouement sans faille.

L’Association SOLDIS (Soldats Disparus) mise sur pied en 2014 a effectué un très long et fastidieux travail de recherche d’informations et de recoupement auprès des services d’archives nationales pour recenser les noms de tous les militaires portés disparus en Algérie au cours de la période 1954 à 1962.

C’est ainsi que 652 militaires de tous grades ont été répertoriés et il a été décidé d’ériger un monument en un lieu présentant un fort caractère méditerranéen. C’est la ville de PORT-VENDRES (66) qui a été retenue en raison de ses ressemblances avec l’environnement découvert par les milliers de soldats qui ont embarqués ici, à destination de l’Algérie.

Grâce à la générosité de plus de 2500 donateurs individuels, de plus de 150 associations (dont la SNEMM) et au concours du Ministère des Armées, un site mémoriel composé de 12 plaques de marbre a été réalisé avec le soutien sans faille de la municipalité de PORT-VENDRES.

Dès lors, il appartenait aux responsables de SOLDIS Algérie de préparer la cérémonie officielle et de choisir une date appropriée à cet effet.

C’est la date du mardi 30 août 2022 qui a été inscrite, car elle correspond à la Journée Internationale des personnes disparues, fondée en 1983.

La veille le lundi 29 août 2022, une conférence a été remarquablement animée par le Général (2S) Henry-Jean FOURNIER président de SOLDIS ALGERIE qui a su avec éloquence expliquer toutes les difficultés rencontrées, mais également les lourds silences subis de front, afin de parvenir au but final : ne plus jamais oublier.

Cette prestation a été suivie d’une messe de requiem en l’Eglise Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de PORT-VENDRES en présence de nombreuses personnalités et membres de familles des disparus. Trois prêtres dont le Père Denis BERTIN aumônier du Commandement militaire de Balard (Etat-Major des Armées à PARIS) ont célébré un poignant office religieux, face à un catafalque revêtu du drap tricolore symbolisant tous les soldats disparus, sur lequel se sont inclinés 28 porte-drapeaux.

La matinée du mardi 30 août a été consacrée à l’inauguration officielle du monument positionné sur les contreforts de la « Redoute Mailly ». Dans un premier temps, ce sont 70 porte-drapeaux d’Associations patriotiques dont Daniel JACQUET avec celui de l’U.N.P.R.G. de LOUHANS qui se sont positionnés sur les hauteurs dominant les 4 socles de 3 plaques chacun.

storage?id=2663766&type=picture&secret=Fp0GBk7NjMWZEdjaBCwxSxX2rtG14AgvAnC3NDAu&timestamp=1663333699

Puis ce fut l’arrivée des hautes personnalités invitées : Madame Patricia Mirallès, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et chargée de la Mémoire, Monsieur le Préfet Rodrigues Furcy, le Général d’armée Éric Bellot des Minières Inspecteur général des armées, Madame Hermeline Malherbe présidente du conseil départemental et Monsieur Grégory Marty Maire de PORT-VENDRES ainsi que des Maires de communes environnantes.

storage?id=2663736&type=picture&secret=ApgIzbQDatc8orhD4paP1Yu6mCkEymX0trmEMUQP&timestamp=1663333334

Après la montée des couleurs et le discours du président de SOLDIS, ce sont les jeunes Cadets de la Défense de Perpignan qui se sont vu confier la mission de lire les 652 noms inscrits dans le marbre des 12 plaques, dans un profond silence de recueillement. Tour à tour les 12 plaques ont reçu une gerbe déposée par des présidents d’associations patriotiques et des membres de familles, dont Gérard CHARBON venu avec son épouse pour se recueillir face au nom gravé de son frère Michel disparu.

Madame la secrétaire d’Etat aux Anciens combattants a déposé une gerbe et ravivé la flamme devant la stèle commémorative 1954 - 1962 avant la sonnerie « aux morts ».

Elle a salué les porte-drapeaux dont M. JACQUET

storage?id=2663753&type=picture&secret=rLrzZRzJ84UXzdEBVF7I3jvv3RFzFxgyyvwmB5K7&timestamp=1663333514

La cérémonie s’est clôturée par une vibrante Marseillaise chantée à capella par l’immense foule réunie et dont le dernier couplet a été interprété par les Cadets de la Défense.

Tous et toutes étaient ensuite conviés au gymnase de la ville pour écouter les 5 discours officiels et assister aux chaleureux remerciements envers les dévoués porte-drapeaux restés immobiles sous une chaleur accablante durant tout le cérémonial.

Le verre de l’amitié offert par la municipalité de PORT-VENDRES et un repas ont rassemblé dans une visible fraternité, les autorités et tous les participants à ces deux journées entièrement consacrées à « l’acte de réparation ».

En cette année 2022, qui marque le 60ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, cette émouvante cérémonie a officialisé la reconnaissance de la nation envers ses soldats restés si longtemps oubliés, elle a permis d’apaiser quelque peu la douleur des familles de ces disparus et elle a contribué à rappeler le sacrifice de tous ces soldats envoyés au combat en Algérie au nom de la France.

Charles JANODET,président de la 1349ème section des Médaillés militaires de LOUHANS.

Consultez également
Le 170° anniversaire avec la 1622ème section de Marquion et Environs

Le 170° anniversaire avec la 1622ème section de Marquion et Environs

Le 25 septembre 2022 à 11 heures, Monsieur Jacques PETIT maire de Marquion, accueillait notre...

Jean RENIERS
1 octobre 2022
Section 1730 de Combourg - Une médaille pour M. Pascal DEWASMES

Section 1730 de Combourg - Une médaille pour M. Pascal DEWASMES

Remise de décoration pour acte de courage et dévouement attribuée à monsieur Pascal...

Michel FLAUX
30 septembre 2022
Le centenaire de la 330° Section de CHAUMONT/NOGENT

Le centenaire de la 330° Section de CHAUMONT/NOGENT

La 330° section de la Médaille Militaire Chaumont -Nogent fête ses 100ansLes cérémonies ont...

Hervé VANHOUTTE
30 septembre 2022
Une adhérente de 103 ans à la 1349° Section de Louhans

Une adhérente de 103 ans à la 1349° Section de Louhans

La 1349ème section de LOUHANS a souhaité les 103 ans de sa Médaillée Militaire Colette SOULIERLe...

Charles JANODET
29 septembre 2022
Section 323-Haguenau-Sortie à HATTEN (67690) le 25 septembre 2022

Section 323-Haguenau-Sortie à HATTEN (67690) le 25 septembre 2022

Nous étions trente-trois à avoir fait le déplacement pour découvrir ce site chargé...

Didier BRISSAC
26 septembre 2022
Un nouveau porte-drapeau à la 1577 ° Section de AGDE

Un nouveau porte-drapeau à la 1577 ° Section de AGDE

HONNEUR A NOTRE PORTE-DRAPEAUMr PREVOST, Nicolas, Michel, David, né le 05 Octobre 1977 à CAEN...

Guy MERELLE
25 septembre 2022