Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Retour
Fred MARTIN
15 avril 2021
1648° Section - Une grande figure locale, M. PRATBERNOU, nous a quittés

1648° Section - Une grande figure locale, M. PRATBERNOU, nous a quittés

C’est toujours plus ou moins compliqué de retracer la vie d’un camarade surtout quand elle est bien fournie. Je vais m’essayer à l’exercice….

Raymond PRATBERNOU est né le 15 Janvier 1935 à SAINT ANTONIN NOBLE VAL et plus exactement au siège de la ferme familiale à Servanac. La venue de ce fils comble ses parents.

Il va à l’école de son hameau, ici à Servanac, où il obtient son certificat d’études avec brio.

Comme à cette époque, après sa scolarité, il travaille avec ses parents à la ferme depuis l’âge de 14 ans jusqu’à ses 18 ans.

Viendra le temps de son service militaire qu’il effectuera au Maroc.

A son retour, il s’engage dans la gendarmerie où après sa formation à l’école de Melun, il part à nouveau, mais accompagné de son épouse Micheline et de sa fille ainée Elisabeth en Algérie de début 1962 à fin 1963.

Sa vie est marquée par cette épisode.

De retour en France, il poursuit sa carrière en gendarmerie où, il est affecté à la brigade territoriale de RIEUPEYROUX dans l’Aveyron. Ses qualités professionnelles sont vite remarquées par ses supérieurs, et il sera muté à la brigade territoriale de VILLENUEVE

D’ AVEYRON où il y reste huit ans. Nouvelle mutation avec le grade d’adjudant, comme commandant de brigade à RIEUPEYROUX. L’adaptation fut facile, il en connaissait les lieux et les habitants.

Raymond n’a jamais oublié ses origines et pour un fils de paysan vivre dans un secteur où l’agriculture est reine, cela facilite bien les rapports avec les gens.

Il y restera 14 ans.

Puis sa carrière se poursuit avec le grade d’adjudant-chef où il est muté en Tarn-et-Garonne, à la brigade de VALENCE D’AGEN y compris pendant la période en amont et de la construction de la centrale nucléaire.

Il y reste jusqu’à sa mise à la retraite en 1989 et il regagne son point de départ, c’est-à-dire Servanac comme de SAINT ANTONOIN NOBLE VAL.

Raymond a toujours été la référence pour sa famille, il est ce terrien très attaché aux valeurs essentielles de la vie, de la droiture et de l’Honneur.

Marié à Micheline ROUS, ils auront deux enfants, Elisabeth née en 1960 et Françoise née en 1963. Par déclinaison, il aura deux petites-filles, Julie en 1992 et Charlotte en 1995.

C’est le papy que beaucoup d’enfants aimeraient avoir.

Si l’on doit découper sa vie, l’on peut dire qu’il y a eu trois grandes périodes, l’enfance et sa jeunesse à Servanac, puis son temps donné à l’Etat comme grand serviteur, puis sa troisième et dernière période, sa retraite.

Si sa vie a été bien remplie sur les deux premières périodes, la troisième ne peut en être jalouse, car, même à la retraite, Raymond est resté un actif passionné pour ne pas dire un super-actif.

Restons sur les points les plus marquants de cette troisième période :

Il en préside le comité des fêtes de Servanac pendant 19 ans, et, il est à l’origine de la transformation de l’ancienne école en salle des fêtes. Il en est le gestionnaire pour les réservations.

Servanac, hameau de la commune de SAINT ANTONIN NOBLE VAL, était alors connu dans de larges contrées pour ses concours de belote dont Raymond en a été l’initiateur.

En lien avec la municipalité, il a amplement contribué à l’embellissement de son village pour le voir tel qu’il est aujourd’hui. Pour nos anciens, le changement ne peut nous échapper. Quel changement ! ! ! !

Raymond est un hyperactif dans le domaine social, toujours au service des siens et des autres.

Proche de la nature, c’est tout naturellement que la chasse, le jardin et l’apiculture seront ses passions.

Sur le plan associatif, outre les éléments communiqués ci-dessus, l’association SNEMM (Société Nationale d’Entraide de la Médaille Militaire) et plus particulièrement la 1648ème section de CAYLUS / SAINT ANTONIN NOBLE VAL lui doit beaucoup. Il a été le délégué élu de celle-ci, et, a été un fin organisateur pour les diverses activités tout comme un participant sans faille aux cérémonies patriotiques.

Raymond PRATBERNOU, ne semblait pas voir passer les années. Alerte, d’un pas sûr, il allait et venait, rendant de multiples services aux siens. Il ne se voit pas vieillir et sa vie ne change pas, il se fait le bois de chauffage avec sa tronçonneuse, monte aux échelles comme un jeune, sauf que le jour de la fête de Servanac, comme il en a l’habitude, il se rend au monument aux morts sur la place.

Le jour vient de se lever et Raymond prend son échelle, les drapeaux et part pour pavoiser le monument en raison de la fête locale. Il est alors à peine 07h00 ce 21 juillet 2019. Son échelle posée contre le monument, il monte drapeaux en main, pose son pied sur une roue pour se mettre en appui et se donner de la hauteur, cela comme à chaque fois.

C’est alors qu’il chute à même le sol, sur le ciment de la place, avec sa tête.

C’est le voisin qui, en passant, voit les drapeaux par terre, et, à la suite, Raymond gravement blessé. Il appelle les secours immédiatement. A partir de ce moment, non seulement la vie de la famille PRATBERNOU bascule, mais aussi toute la vie de la contrée de Servanac.

Raymond a alors 84 ans et six mois….

Hospitalisé, il ne reviendra jamais plus à Servanac, sauf pour ses obsèques ce jour 01er avril 2021.

Dans ses traits de caractères, Raymond était un bon vivant, animé constamment pour aider les autres comme dans sa carrière où il a servi pour servir et non servi pour être servi, il était également homme avec un humour aiguisé et la plaisanterie toujours au menu du jour.

Titulaire de la plus noble et prestigieuse décoration pour un militaire, j’ai cité la médaille militaire, il était également décoré de la croix du combattant, du titre de reconnaissance de la nation et de la commémorative d’AFN. Bien d’autres décorations sur le plan associatif ornent sa veste.

Aujourd’hui, huit drapeaux t’accompagnent pour ton dernier voyage. Cela démontre au besoin la reconnaissance que tes pairs ont pour toi, tes actions, tes services et tes devoirs. Tu as quitté Servanac le 21 juillet 2019 avec des drapeaux dans tes mains, tu t’y retrouves aujourd’hui avec d’autres drapeaux et un drap mortuaire sur ton cercueil.

Tu aimais l’échange avec les autres, raconter des histoires, et même avec une fine, délicate mais saine malice faire parfois, quelques blagues, surtout les 1er avril, mais aujourd’hui, 01er avril 2021, nous eussions tous aimé que ce soit encore une de tes blagues….

Il est venu le temps de nous séparer, je veux au nom de la SNEMM, du président Henry DESSAUX de l’Union Départementale de la Médaille Militaire de Tarn-et-Garonne, un de tes frères d’Arme, au nom de l’ensemble des sociétaires de la 1648ème section de CAYLUS/ST ANTONIN, ta section d’appartenance, son bureau et en mon nom personnel, présenter nos plus sincères condoléances à ta famille, Micheline, ton épouse qui a toujours œuvré dans l’ombre mais qui a été ton plus fidèle aide de camp, tes filles Elisabeth et Françoise et tes petites filles.

Vous pouvez être fiers de votre mari, père et grand-père. Son exemple fait et fera référence pour nos jours futurs. Et vous, ses frères d’Arme, ses amis, ses voisins, et chacun d’entre nous à des titres divers, soyons honorés de l’avoir connu et côtoyé.

Je m’incline respectueusement devant ta dépouille.

Comme notre président départemental, tu as été un terrien accompli, issu de la campagne, sorti du monde rural avec des valeurs essentielles que tu as transmises aux tiens, et je sais que s’il avait prononcé ton éloge, il aurait terminé ainsi (je m’excuse pour la prononciation) : Adissiathz pla l’aynat.

Raymond, ta mémoire perdurera au sein de notre section.

Je te dis A DIEU.

Fred Martin, président

de la 1648ème section

Consultez également
La 409° Section de Wissembourg en promnade sur le Rhin

La 409° Section de Wissembourg en promnade sur le Rhin

LE BAC A TRAILLE DE SELTZSeltz est une commune du Nord du Bas-Rhin peuplée de 3 323 habitants et...

Jean Gabriel FUMERY
20 octobre 2021
UN VAILLANT CENTENAIRE A LA  1349ème SECTION DE LOUHANS

UN VAILLANT CENTENAIRE A LA  1349ème SECTION DE LOUHANS

En la personne de Claudius LAROSE, la 1349ème section des Médaillés Militaires compte désormais...

Charles JANODET
20 octobre 2021
ACTIVITES DE LA 330° Section et de l'UD 52

ACTIVITES DE LA 330° Section et de l'UD 52

Ravivage de la Flamme du Souvenir et de la Nation avec le député de la Haute-Marne, Sylvain...

19 octobre 2021
51ème section<br />
de Lunéville, Gerbéviller, Dombasle et St Nicolas de Port

51ème section
de Lunéville, Gerbéviller, Dombasle et St Nicolas de Port

LA MESSE DES MARECHAUXNotre célèbre messe des Maréchaux a été célébrée en l’Eglise Saint Jacques...

Renée THIRIOT
19 octobre 2021
UD 23 - Journée de solidarité dans la Creuse

UD 23 - Journée de solidarité dans la Creuse

Dimanche 19 septembre 2021, dans un scrupuleux respect des gestes barrières, la charmante...

Pierre PAULY
19 octobre 2021
UNE CENTENAIRE A LA 84° SECTION DE LONGWY/LUXEMBOURG

UNE CENTENAIRE A LA 84° SECTION DE LONGWY/LUXEMBOURG

C'est avec plaisir et émotion, qu'une délégation s'est déplacée ce 12 octobre 2021, au domicile...

Jean-Claude BERTRAND
18 octobre 2021