Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Retour
Lydie LOUVAT GIROD
8 mars 2022
UD 67 - Hommage au Président honoraire M. CARLIN

UD 67 - Hommage au Président honoraire M. CARLIN

Poursuivez ici selon votre inspiration...

C’est devant l’église Saints Pierre et Paul d’Obernai que se sont retrouvés le Président de l’UD, les Présidents de sections du Bas-Rhin et leurs porte-drapeaux pour les obsèques d’Eugène CARLIN, décédé à l’âge de 98 ans le 28 février dernier.

L’éloge funèbre a été prononcé par l’ex présidente de l’UD 67, Mme Lydie Louvat-Girod.

« Eugène a eu une vie bien remplie, scindée en deux parties la 1ère la vie militaire, puis la seconde civile et associative. » Dès sa naissance en 1924 il est placé sous le signe de l’armée, son père maréchal des logis au 15° Régiment d’Artillerie de Douai, et les témoins tous militaires dont un armurier.

A l’âge de 4 ans, le 01.10.1928 sous le matricule 3256, et par décision du conseil d’administration du 15° RA il est admis aux enfants de troupe « dans sa famille ». Recherches effectuées il s’agissait d’une disposition exclusive concernant les fils de militaires dans le souci de veiller à leur éducation « sur le terrain ». En contrepartie l’enfant éduqué était redevable d’un engagement militaire à la fin de son instruction.

Après ses études et différents brevets dont un professionnel et un supérieur avec option industrie il tente en 1942 de s’engager au titre du régiment d’artillerie Casablanca au Maroc, mais en raison de l’invasion de la zone sud par les allemands et le débarquement des alliés en Algérie et Maroc il est renvoyé dans ses foyers.

De 1942 à 1945 il est réquisitionné aux Houillères Nationales de Bruay en Artois. Il écrit au Gal de Gaulle afin d’obtenir une levée de réquisition pour s’engager. Celle-ci est tout d’abord refusée puis enfin acceptée. Nous sommes fin 1945 et sa carrière militaire va durer 17 ans 10 mois 15 jours. Il sert au 101° GAFTA, effectue 2 séjours en Indochine de 47 à 49 puis de 54 à 56 et un en Algérie de 59 à 62

Rayé des contrôles en 1963 il entre aux établissements ZAEGEL HELD à Obernai de 1964 à 1984.

Médaillé Militaire par décret du 31.12.1960 il commence alors un remarquable parcourt associatif au sein la société nationale des Médaillés Militaires :

Dès 1962 il adhère à la 236° section de Strasbourg et en 1964 à la 1243° section d’Obernai où il est porte-drapeau puis Président de 1971 à janvier 2013. 49 ans de présence dans cette section dont 42 comme Président, c’est tout à fait exceptionnel.

Durant 20 ans : 1991 à 2011 il est Président de l’UD 67 puis de 2011 à ce jour Président honoraire et médaille d’or de la SNEMM.

Dans le même temps :

En 1971, il participe à la création de l’Union Régionale des Médaillés Militaires (Haut-Rhin et Bas-Rhin) dont il est secrétaire régional, le Président est Mr DESSONET.

1972, il organise la 1ère vente de charité régionale à Colmar, le Ministre des anciens combattants et victimes de guerre Mr BORD, se réjouit de cette entreprise dont le succès ne peut que rejaillir sur l’ensemble du monde combattant. Rappelons que les bénéfices sont versés à la Société Nationale aux profits de ses œuvres.

Ensuite tous les 2 ans sont organisées des ventes de charité nationales, dans les salons du 20° arrondissement de Paris où les personnalités se précipitent, Mme Pompidou ou encore Le 5 .12.1981 on y note la présence de Mme Giscard d’Estaing au stand Alsace, elle y fait de nombreuses emplettes. L’intégralité du montant des bénéfices étaient reversés au siège parisien.

1980 : Il organise le congrès régional à Obernai avec la venue de la musique de l’école des enfants de troupe de ST Cyr l’école : 802 participants, 23 sections d’Alsace de Médaillés Militaires sont présentent et défilent à travers la ville, de nombreuses personnalités politiques sont présentes Un journaliste de l’époque écrit : » Pour un peu on se serait cru aux fastes d’antan en voyant se mouvoir ces anciens militaires cravatés de jaune et vert ».

Organisation chaque année avec le concours d’une section des congrès départementaux du Bas-Rhin

Chaque année J’ai connu avec lui dans la salle d’honneur de la mairie d’Obernai, la remise officielle des diplômes de la Médailles Militaires aux nouveaux promus du département. Action qui favorisait le recrutement

En 1991 il est élu président de l’Union régional d’Alsace à Villé

1999, grosse déception non reconnaissance par Paris de l’Union régionale d’Alsace qui a pourtant fait ses preuves d’attachement à la société nationale.

En 2000 il écrit « Il y 30 ans je me souviens de l’enthousiasme d’alors et des 500 personnes qui participaient à cette fondation (Union régionale) de l’amitié, la camaraderie et la solidarité qui y régnait. Je suis attristée de constater ce qui reste du caractère amical d’alors.

2001 Dissolution de l’Union Régionale

2004 Le centenaire de la création de la Ste nationale a lieu à Strasbourg et là nous y étions aussi. Il y avait 220 participants dont le Président national et le grand chancelier de la légion d’honneur.

Régulièrement nous nous retrouvions pour un repas convivial avec les ex adhérents d’Obernai et Mutzig soit à son PC l’hôtel des Vosges ou à Rosheim. Louis était également à nos côtés dès qu’il a rejoint Obernai. Je me souviens de toutes ces activités où il aimait chanter des refrains militaires.

Jusqu’en 2018, il nous accompagnait encore au congrès parisien. Ce rendez-vous annuel certes fatiguant pour lui mais si heureux de retrouver ses camarades et de cette dernière sortie ensemble, nous garderons un souvenir inoubliable de toutes nos péripéties parisiennes.

Dans le même temps il a été vice-président du Souvenir Français à Obernai, vice-président du mouvement familial d’Alsace et de 1971 à 1974 : chef de groupe scout de France Mgr Freppel à Obernai

Décorations : Médaille Militaire, chevalier ONM, croix du combattant volontaire 39/45, médaille coloniale agrafe « extrême orient »

Cher Eugène quelle vie exemplaire au service des Médaillés Militaires, bien remplie de joie comme de déceptions et je n’oublie pas dans l’accomplissement de cette réussite, la présence à tes côtés de Georgette ton épouse, dame d’entraide de la 1243° section, tes enfants : Louis membre associé de l’UD 67 et tes filles Christine et Noëlle.

Consultez également
901° Section - Hommage à M. RICHER

901° Section - Hommage à M. RICHER

Hommage à notre Ami Christian RICHERChristian né le 26 avril 1936 à BOISREDON 17, nous a quitté...

Pierre MICHIELS
20 mai 2022
6° section de NIMES - Hommage à Mme TARDIEU

6° section de NIMES - Hommage à Mme TARDIEU

Madame Renée TARDIEU, née le 02 janvier 1922, nous a quittés le 13 avril 2022, à l’EHPAD Indigo...

Emile BLAIS
1 mai 2022
Section n° 1642 - VELIZY VILLACOUBLAY - Disparition de M. PIGNOLET

Section n° 1642 - VELIZY VILLACOUBLAY - Disparition de M. PIGNOLET

Notre ancien secrétaire Philippe PIGNOLET a été emporté par un cancer, à l’âge de 58 ans, le 19...

Jacky MOULIN
13 avril 2022
Section n° 51 de LUNEVILLE - Disparition de Pierre LORANGE

Section n° 51 de LUNEVILLE - Disparition de Pierre LORANGE

Né le 16 mars 1944 à Rosières aux Salines, LORANGE Pierre est le dernier d’une famille de 15...

Renée THIRIOT
22 mars 2022
Disparition de M. SEMIROT de la 807° Section de VOIRON

Disparition de M. SEMIROT de la 807° Section de VOIRON

Pierre SEMIROT, Major Honoraire de gendarmerie en retraite, ancien président de la 417ème...

Georges CLAVEL
13 mars 2022
UD 67 - Hommage au Président honoraire M. CARLIN

UD 67 - Hommage au Président honoraire M. CARLIN

Poursuivez ici selon votre inspiration...C’est devant l’église Saints Pierre et Paul d’Obernai...

Lydie LOUVAT GIROD
8 mars 2022